Créer un site internet

Blog

  • Pourquoi la retraite n'est pas la fin du parcours !

    • Le 28/01/2024

    Avec une formation médicale et un cœur d'enseignante, je suis plutôt un "docteur" dans le sens biblique. J'ai une passion pour la vérité. A l'intersection de la médecine, de la biologie, de la famille, de l'éthique, je cherche la vérité à la lumière de la Bible. Mon héros est le chevalier du Psaume 45, qui attache à sa ceinture l'épée de la Parole de Dieu, et qui s'élance pour défendre la vérité, la douceur et la justice. Comme David, je cherche les pierres polies de la vérité biblique pour renverser les géants d'aujourd'hui, les mythes, les mensonges et les forteresses culturelles concernant l'apparition de la vie et de l'homme sur la terre, la famille et les relations humaines, et beaucoup d'autres sujets. Sur la fondation de la Parole de Dieu, je sème des bonnes graines dans l'apologétique, la cosmologie, l'amour et les relations. Je fais des recherches, j'écris, je crée des supports visuels et auditifs, j'enseigne et donne des conseils à ceux qui le souhaitent. A partir d'Haïti et du monde francophone, je vise les étudiants d'université et les jeunes en général, leurs parents, en particulier les femmes, ainsi que les pasteurs et les enseignants, afin de les inspirer, de les former et de les équiper pour leur travail et leur ministère. Mon principal champ de travail est l'éducation mais je vise aussi l'église et la famille.

  • Aventurière ? Missionnaire ? Humanitaire ?

    • Le 17/01/2023

    Quand on me demande ce que je fais, je réponds que je suis médecin de formation. Je pourrais ajouter aussi "toutiste" de profession. J'aime la variété et la nouveauté, c'est vrai !

    En lisant le récit de mes occupations, on pourrait se demander SI je suis toujours une missionnaire. Il m'arrive de réfléchir à ce sujet. Quelle différence avec quelqu'un qui travaille dans l'humanitaire ?

    Certes, je ne fais que rarement de l'évangélisation directe, mais j'ai une parfaite liberté d'évangéliser autour de moi dans la vie de tous les jours. Et je le fais. Je peux exhorter ceux qui se disent chrétiens sans langue de bois.

    Certes, je ne prêche pas du haut de la chaire, mais je "prêche" aux enfants, aux ados, aux jeunes et aux adultes à tout bout de champ.

    Je n'enseigne pas à l'école du dimanche, mais j'apporte un enseignement à la lumière de la Bible dans le domaine de la santé et dans l'enseignement.

    Je fais du social ou de l'humanitaire, soit. Mais dans un cadre chrétien, c'est ce qui fait toute la différence, sans l'ombre d'un doute: la motivation et les retombées ne sont pas les mêmes. 

    Nous cherchons ensemble la volonté de Dieu pour chaque personne, pour l'institution d'Eben-Ezer, et pour le pays d'Haïti. Eben-Ezer est une organisation haïtienne. Les acteurs voient les problèmes de l'intérieur, à la différence des ONG internationales. On pourra parler des avantages et des inconvénients de chacune dans un autre billet. L'oeuvre d'Eben-Ezer existe depuis plus de 50 ans (en 2023: 54 ans), gage de stabilité et de pérennité.

    Les responsables sont des chrétiens convaincus et pas des aventuriers. 
    Je donne et je reçois, car nous mettons en pratique de nous exhorter les uns les autres. Nous pouvons ensemble aborder les problèmes interculturels pour chercher un terrain d'entente, sur la base de la culture du Royaume de Dieu.

    Le processus est aussi important que le résultat. La fin ne justifie jamais l'utilisation de moyens douteux.

    Nous valorisons les saines relations au sein d'une équipe soudée, l'esprit d'équipe, la confiance réciproque, la synergie, le fonctionnement collégial. On connait les forces et les faiblesses de chacun, on sait faire appel aux forces de chaque personne et protéger l'un ou l'autre là où il y a faiblesse.

    J'ai la liberté d'exprimer mes opinions, mes craintes, mes doutes, mes aspirations, et de faire des propositions.

    Finalement, ce ne sont pas forcément les activités qui diffèrent tellement, mais l'esprit dans lequel on les fait. 

    Faites tout pour la gloire de Dieu.
    Si je donnais tout et tout... mais sans amour, je fais du bruit pour rien !

     

  • Mise à jour

    ll était temps de faire une petite mise à jour sur le site. 
    J'aurais bien voulu changer le nombre d'années sur la page d'entrée, mais je n'arrive pas. Vous n'aurez qu'à faire le calcul, de 1985 à aujourd'hui... Ce n'est donc plus 25 ans mais plus près de 35, 37 ans même...
    Haïti, c'est depuis longtemps plus de la moitié de ma vie. On me dit que je suis haïtienne... pourtant on ne perd jamais son identité d'origine ! On devient juste un peu plus complexe. On n'est plus comme avant pour ceux qu'on a laissés au pays. On n'est pourtant jamais "natif-natal". On se trouve le plus à l'aise avec les identités doubles quel que soit leur point de départ...
    Et pourtant l'essentiel, n'est-ce pas notre identité en Christ ? Nous sommes citoyens de la terre mais citoyens du Royaume de Dieu avant tout, chose incompréhensible pour beaucoup.
    Bon, voilà, elle est faite cette mise à jour ! C'était pas si compliqué, allez ! 

    Salut à tous.

  • Vous avez entendu ça ?

    • Le 28/09/2010

    Mercredi soir, à la FNAC, c'était un mini-concert gratuit de Gospel Praise Family. On a retrouvé la moitié du groupe seulement, mais en grande forme, plusieurs solistes avec leurs voix plus belles les unes que les autres, de la bonne humeur, des gens qui sourient pas du sourire "cheese" mais parce qu'ils ont l'air de vivre ce qu'ils chantent. Du Gospel traditionnel au chant africain, en passant par le Psaume 23 en français, et Oh Happy Day en final, on n'a pas vu le temps passer.

    Ne les ratez pas à la salle Mermoz le samedi 9 octobre pour le concert de soutien à Haïti !

    Lire la suite

  • Rencontre avec DeeDee

    • Le 24/09/2010

    Le 24 septembre, j'ai eu le plaisir de faire la connaissance de DeeDee (Martine DeeDee Daniel), chanteuse d'origine haïtienne. DeeDee a très à coeur de chanter pour son pays d'origine. Elle m'a aussi confié une bannière peinte par des enfants en faveur des enfants d'Haïti. De quoi décorer une classe de maternelle en Haïti, beau souvenir d'une brève rencontre qui ne sera pas sans lendemain, on l'espère !

    Lire la suite

  • Visite aux églises et associations du Sud-Ouest

    • Le 24/09/2010

     Visite à Ecoute et Solidarité Protestantes et présentation de quelques denrées alimentaires et ustensiles de cuisine haïtiens, Toulouse:

    Lire la suite

×